HISTOIRE

En 1914, Mitsuyo Maéda, judoka japonais, arrive sur le sol brésilien. À travers des démonstrations, il a mis en avant l’aspect du jujitsu/self defense en plus du judo tel qu’on le connaît actuellement et vint naturellement des challenges de tout horizon. Des combats ont été organisés entre Mitsuyo Maéda et d’autres champions: boxeur, lutteur, jujitsuka, tous remportés avec succès.

Dans les années 1920, ayant reçu l’enseignement de Mitsuyo Maéda, la famille brésilienne Gracie a commencé à retravailler au peigne fin cet art pour qu’il soit encore plus efficace dans des situations réelles et aussi pour qu’il soit adapté à toutes les morphologies, surtout pour les personnes de faibles corpulences. Pendant de longues années, la famille Gracie a  développé son style de judo/jujitsu axé sur une self-défense efficace, prouvée dans des situations réelles.

Parallèlement la fièvre du jiu jitsu s’est emparé dans tout Rio et environs, amenant les nouveaux curieux à le pratiquer, d’autres écoles se sont également formées, devenues aujourd’hui de très grands noms sur la scène internationale.

Un tournant dans l’histoire de cet art martial se déroula dans les années 80. Alors que le fils aîné de la famille, Rorion Gracie, débarque en Californie pour propager le Jiu Jitsu “brésilien”, il commença à donner des cours dans son propre garage.

Au vue de l’engouement de cette discipline, les frères Gracie et leurs proches prennent également leur ticket d’entrée pour la Californie et font parti des personnes « clés » à la promotion du jiu-jitsu brésilien.

En 1993, Rorion Gracie eu une idée qui a révolutionné le monde des arts-martiaux.

Concrètement, il voulait confronter les styles pour prouver que “son” jiujitsu était le plus efficace. Il a eu alors l’idée de créer avec un associé, un événement avec une seule zone de combat où tous les styles de combat pourront s’opposer, le tout sans règle, appelé UFC (Ultimate Fighting Championship).

Plusieurs fois, le Jiu-jitsu en est ressorti vainqueur et c’est ainsi que Rorion Gracie avait atteint son objectif, promouvoir son art et le faire connaître aux yeux du monde entier.

Aujourd’hui le Jiu Jitsu Brésilien est plus connu comme étant une discipline sportive, des compétitions sont organisées partout dans le monde et s’apparente à un combat de judo mais finit rapidement au sol pour finaliser l’adversaire.